Cimetière des chiens d’Asnières Sur Seine

A quelques kilomètres de Paris, découvrez un lieu unique au monde, chargé d’histoire et d’amour : le cimetière des chiens d’Asnières sur Seine.

Ouvert en 1899 sur l’idée de deux grands amoureux des animaux : Marguerite Durand, journaliste féministe et George Harmois, Avocat philanthrope, le cimetière des chiens et autres animaux domestiques fût érigé sur l’île des Ravageurs.

A la fin du 19ème siècle, la création d’un cimetière pour animaux répond à deux besoins spécifiques :

  • La préservation de l’hygiène : le respect de la loi de 1898 autorise l’enfouissement des corps d’animaux dans la terre.
  • La place de l’animal au sein de la société : d’animal utilitaire, il se positionne désormais en animal de compagnie. Offrir une sépulture à un animal que l’on a aimé c’est faire preuve d’humanité et refuser de le considérer comme un vulgaire objet bon pour les ordures. Année après année, le cimetière va gagner en notoriété et accueillir des milliers de compagnons de vie et d’amour, chiens, chats, rongeurs, oiseaux, chevaux, on y rencontre aussi la dernière demeure d’un mouton ou d’une guenon. Certains honorés pour leurs actes de bravoure ou par leurs maîtres, célèbres humains qu’ils ont certainement inspiré. Ici l’endroit est hors du temps, il s’arrête pour ne laisser place qu’à une seule et unique chose dont on a plus que jamais besoin en ces temps difficiles : l’amour.

Prochaines visites

Il n’y a aucune visite à venir pour l’instant !